Qu'est-ce, en définitive, que la victoire de Donald TRUMP le 09 Novembre 2016 aux Etats-Unis d'Amérique ?
C'est bien sûr, à l'évidence, comme pour le Brexit en Juin 2016, comme pour le rejet du projet de Constitution Européenne en France en Mai 2015 mais aussi en Hollande, comme pour d'autres Traités dans d'autres pays dans l'Union Européenne ... à nouveau et encore une fois, la victoire du Peuple qui refuse la domination des élites et des médias et leur carte forçée de la pensée unique et du politiquement correct, qui s'accompagne le plus souvent de l'arrogance, de la suffisance et du mépris. Ce qui est inacceptable humainement, moralement et politiquement. Comme si la Nation, la République leur appartenait alors qu'ils n'en sont ou ne devraient en être que les serviteurs, fiers de servir et refusant de se servir, alors que la Nation et la République appartiennent au Peuple qui détient la souveraineté par sa légitimité naturelle. La démocratie en Angleterre avec la Magna Carta en 1215, la Révolution en 1789 en France ont été notamment faites pour concrétiser cette évidence.
En Occident, les élites et leurs complices, les médias, sont coupables et responsables d'une usurpation du Pouvoir en ayant fait dériver petit à petit la Démocratie et la République vers un totalitarisme "doux" (certains le nomment, déjà, la post-démocratie). Cela constitue une véritable escroquerie qui mériterait les sanctions adaptées à l'ampleur du délit, pour le moins, leur exclusion définitive des représentations nationales.
Refonder la Démocratie, la République en corrigeant ses dérives et ses faiblesses relève désormais d'une priorité urgente puisque le contrat moral accepté qui lie les Citoyens d'une même Nation est le seul à même de créer et de faire accepter les conditions du redressement.
Nul doute que le résultat de l'élection présidentielle américaine du 09 Novembre 2016 aura des conséquences en France en 2017 puique le rejet est identique, peut être même encore plus fort avec "l'énarchie", particularité française, au sommet du mépris du Peuple.
Prenez garde, le Peuple, exaspéré, est sur le point de vous demander des comptes. C'est son droit absolu, non contestable et il a les moyens d'exercer cette exigence justifiée.

Michel MERCIER
Président Fondateur de l'Obervatoire de la République