11 septembre 2008

Affaire Tapie - L'arbre et la forêt -

Chacun peut avoir son opinion sur le dénouement de l'affaire Tapie - le recours à un Tribunal arbitral - et ses  déroulements à travers les dernières auditions devant la Commission des Finances de l'Assemblée nationale. Bien sûr, que les mandataires de Bernard Tapie recoivent 395 millions d'euros, peut choquer beaucoup de monde. Pourtant, il ne faut pas se tromper ; au final, Bernard Tapie ne pourrait recevoir que quelques millions d'euros puisque la quasi-totalité des 395 millions retourneront à l'Etat. C'est peut-être... [Lire la suite]
Posté par Notre republique à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 septembre 2008

Ossétie et Afghanistan -

S'il est une leçon qui peut sans doute être retirée des deux conflits et de ses drames où la France est impliquée soit directement - Afghanistan - soit indirectement - Ossétie, Géorgie- , c'est la pertinence toujours actuelle pour la France d'avoir une politique étrangère et une diplomatie indépendantes. La réintrégration annoncée dans le commandement intégré de l'OTAN, même avec les précautions prises, constitue malheusement et inévitablement un affaiblissement de cette indépendance.   Pourtant, c'est sans doute au travers... [Lire la suite]
Posté par Notre republique à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2008

Les Jeux olympiques de Pékin et la France

Avec la fin des Jeux Olympiques de Pékin de 2008, apparaît le classement définitif des Nations. Si la Chine est la grande gagnante de ces Jeux en terminant à la 1er place devant les Etats-Unis d'Amérique, traduisant ainsi son réveil au niveau mondial, la France termine en 10èm position avec 7 médailles d'or sur un total de 40, le plus important depuis 1924. Aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004, elle occupait la 6èm place, encore honorable en regard de sa population. Le déclin, largement commenté et analysé dans les autres domaines -... [Lire la suite]
Posté par Notre republique à 16:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2008

L'approche "économique"

Il aura fallu que la dégradation des finances publiques de la France - la dette - atteigne ce niveau record - 65,3% du PIB fin Mars 2008 - pour qu'enfin un tabou se brise peu à peu : celui de l'approche "économique" (récemment au niveau de la défense), autrement dit de l'efficacité économique dans la gestion des finances publiques. Le bon sens et les bonnes méthodes vont peut-être bientôt prélavoir; c'est évidemment le commencement incontournable au redressement des finances de la France. Que de temps perdu, combien de... [Lire la suite]
Posté par Notre republique à 12:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2008

Institutions - l'étape intermédiaire -

Le 21 Juillet 2008, le Congrès réuni à Versailles a adopté à une voix de majorité la réforme des institutions - de la Constitution - voulue par le Président de la République. Présentée comme la plus importante depuis 1958, cette réforme tend à rééquilibrer les pouvoirs et à moderniser la Vèm République. Constatons que cette réforme, de par son ampleur, aurait pu - aurait du dans l'esprit de la Vèm République - être soumise au Peuple par référendum car il s'agissait de modifier largement "sa" loi fondamentale, même si les... [Lire la suite]
Posté par Notre republique à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2008

30600 -

C'est le chiffre retenu par le Gouvernement dans le projet de Budget 2009 des non-remplacements de fonctionnaires, au titre de la maîtrise des dépenses publiques - un impératif absolu pour le redressement et un devoir républicain. Ce chiffre résulte avant tout de la RGPP qui constitue le premier pas le plus simple d'un des aspects de la réforme de l'Etat. Ce rythme annuel sera-t-il suffisant pour revenir à l'équilibre du budget en 2012 selon les engagements de la France auprès de Bruxelles? L'assainissement durable des finances... [Lire la suite]
Posté par Notre republique à 18:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juillet 2008

14 Juillet (2008) -

Quel beau défilé ! Tous les symboles de ce que doit être la France étaient présents à travers les trois drapeaux - de la France, de l'Union Européenne, des Nations Unies. Quelle élégance dans le rappel des Droits de l'Homme à travers la Déclaration universelle de 1948. Chacun a pu mesurer combien la France a été grande, combien elle reste attendue par le Monde. Raisons fondamentales d'être intransigeants sur le redressement de la France, sur l'obligation absolue des réformes de fond car le "déclin" de la France n'est en rien... [Lire la suite]
Posté par Notre republique à 11:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2008

Carte militaire - le révélateur

Depuis la parution du Livre blanc sur la Défense, les Elus locaux (et nationaux) s'émeuvent sur les conséquences humaines et financières pour leurs villes de la suppression de nombreuses casernes. La carte militaire qui sera publiée devient ainsi de fait le révélateur d'une défaillance majeure des Elus. Fonder le développement durable des villes - l'aménagement du territoire - quasi essentiellement sur la présence de l'Etat - hôpitaux, administrations, tribunaux, armées - a été plus qu'une erreur : une faute majeure face à l'avenir.... [Lire la suite]
Posté par Notre republique à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juin 2008

Dette publique de la France -

La dette publique de la France s'élève désormais fin mars 2008 à 1.250,6 milliards d'euros, en augmentation de 44,1 milliards d'euros par rapport au trimestre précédent (fin décembre 2007). Elle représente ainsi 65,3% du PIB, en augmentation de 1,4% par rapport au même trimestre précédent. Cette dette publique de la France est détenue à plus de 61% par les non-résidents - les étrangers - (16% en 1997). Chaque actif travaille désormais 1 mois pour payer seulement les intérêts de cette dette... sans compter le capital restant à... [Lire la suite]
Posté par Notre republique à 16:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juin 2008

Sécurité : la responsabilité de l'Etat

340 passages à niveau sont réputés dangereux selon RFF et sont à l'origine de 38 morts par an et de nombreux blessés. En remotivant la SNCF selon le responsable de RFF pour assurer leur disparition ou leur sécurisation, il faudra environ une décennie, alors que le coût est inférieur à 1 milliard d'euros pour la SNCF ou pour RFF. Pendant ce temps, la même SNCF reçoit environ 10 milliards d'euros de subventions par an de l'Etat pour principalement combler le déficit du régime de retraite et payer les avantages sociaux des cheminots.... [Lire la suite]
Posté par Notre republique à 10:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]